5.2.1 Renforcer et préserver la Trame Verte et Bleue

Publié 07-07-2021 par intermezzo -

Cible(s) : communes, agriculteurs, propriétaires forestiers, carrières, agents techniques, grand public
Objectif(s) :

Périmètre de l'action : Les zones identifiées dans le schéma

Articulation :

PLUi, Filière biomasse, Breizh Bocage, SRCE (Région), Natura 2000 (Département)

Début du projet Fin estimée Fin effective
01-01-2019 31-12-2023 n.c.

La Communauté de communes mène depuis 2009 des actions en faveur de la biodiversité qui se traduisent principalement par la préservation et la restauration des milieux naturels, à travers la mise en œuvre d'un Schéma de la Trame Verte et Bleue.

Un nouveau Schéma sera mis en œuvre à partir du second semestre 2019, à l'échelle de l'ensemble des 19 Communes, sur une durée de 5 ans.

De nombreuses propositions d'actions sont en lien direct avec le PCAET, sur ses aspects d'adaptation au changement climatique, notamment sur la ressource en eau et le stockage du carbone.

 

Restauration des corridors écologiques

Cette action renforce la capacité d'adaptation de la faune et de la fore au changement climatique. Un travail de diagnostic et de sectorisation géographique a été mené en amont du plan d'actions. Il a mis en valeur des secteurs prioritaires d'intervention, dans des zones pauvres en espaces naturels. L'objectif est de renforcer les éléments naturels du territoire dans ces zones.

Des critères ont été défnis sur 3 sous-trames :

  • bocage : secteurs à enjeu en cas de densité bocagère inférieure à 30ml par hectare.
  • boisements : secteurs à enjeu pour les zones de continuité correspondant à des zones de plus de 5 kms entre des boisements de plus de 100ha
  • zones humides : secteurs à enjeu en cas de densité de zones humides inférieure à 15 % sur une bande de 50 m de chaque côté des cours d'eau cours d'eau. à partir d'une faible surface d'espaces

 

Actions sur le bocage

Le bocage participe au stockage du carbone, à la protection de la faune et à la régulation des conditions pédo-climatiques locales. Il joue également un rôle dans la rétention de polluants.

De nombreuses actions de plantation ou de regarnissement du bocage existant sont prévues, sur des secteurs stratégiques, soit en termes de corridors verts ou de qualité de l'eau.

Des actions de plantations de ripisylves (haies le long des cours d'eau) sont également proposées.

 

Action sur les zones humides

1500 hectares de zones humides avaient été diagnostiquées en 2017. Cela correspond à 5 % de la surface totale du territoire. De nouveaux inventaires ont été réalisés dans le cadre du PLUi qui viendront affner la cartographie de la Trame verte et bleue.

Les zones humides ayant un rôle important, à la fois dans la qualité de l'eau, dans la régulation des fux ainsi que dans le stockage du carbone, les actions de restauration et de préservation de ces zones répondent à des objectifs du PCAET.

Le plan d'actions du Schéma TVB propose plusieurs types d'actions de restauration de zones humides, en majeure partie sur des parcelles communales ou intercommunales :

  • restauration de zones humides avec la réouverture de prairies ayant subi un enfrichement
  • conversion de cultures en prairies humides naturelles (changement du mode de gestion : fauche ou pâturage)
  • création de mares pour augmenter la biodiversité sur ces zones

 

Surfaces boisées

Les boisements représentent 11 % de la surface du territoire, privés comme publics.

Des actions de conversion de plantations monospécifques en boisement de feuillus indigènes sont proposées. Elles permettraient de répondre à des objectifs d'adaptation au changement climatique, en variant les espèces.

Il sera également mené des actions de sensibilisation auprès des propriétaires forestiers pour une gestion plus durable des boisements (Charte de gestion durable). Ceci dans l'objectif d'une exploitation moins intensive des boisements, qui entraînera un stockage du carbone plus constant dans le temps.

Des actions de connaissances et de sensibilisation plus globaux sont également proposés tout au long de la mise en œuvre du Schéma local de la Trame verte et bleue pour inciter les particuliers, entreprises et autres acteurs du territoire à se mobiliser personnellement et collectivement sur ces enjeux.

 

Actions sur les carrières

Des actions sur les carrières sont également proposées avec la plantation sur les merlons et la valorisation des surfaces suite à l'arrêt de l'exploitation.

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : Région Bretagne, Département, communes, Syndicats de BV, CRPF, associations environnementalistes
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.
  • Budget : 100 K€ d'investissement. 60 K€ de fonctionnement. Cofinancés en moyenne à 60 %
  • Moyens humains : 1 ETP (chargée de mission environnement et biodiversité et technicienne bocage)

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Trame verte et bleue - Suivis naturalistes
-
 
Trame verte et bleue - Surfaces en espaces naturels (zones humides, zones boisées)
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (ml/ha)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

ml/ha
 
Trame verte et bleue - Densité bocagère

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, . Vous pouvez aussi créer un compte.