4.2.2 Limiter la consommation foncière pour l’urbanisation et densifer les aménagements (PLUi, PLH)

Publié 07-07-2021 par intermezzo -

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

De 2001 à 2017, ce sont en moyenne 25 ha/an d'espaces naturels qui ont été urbanisés.

De 2006 à 2016 , le rythme d'urbanisation a ralenti avec une moyenne de 21ha/an (chiffres issus du PLUi) : 210 ha ont été urbanisés, 180 ha pour l'accueil de la population, à raison de 260 logements par an, et 30 ha pour l'accueil d'activités économiques.

L'objectif d'ici 2032 est de maintenir ce rythme tout en faisant face au dynamisme et à l'attractivité accrus du territoire (+350 logements/an). Il s'agira de construire plus en consommant moins de foncier : maximum 280 voire 300 ha pour 350 logements par an.

Le PLUi ne prévoit pas d'augmentation de la surface des zones en AU jusqu'en 2032, par rapport à la somme des PLU auxquels il se substitue.

Les outils pour limiter le développement urbain sont :

  • Une densité minimale imposée de 20 à 30 logements par hectare pour les nouvelles constructions.
  • Un programme d'action foncière permettant des opérations maîtrisées de renouvellement urbain : la Communauté de communes fnance des études dans les communes et accompagne ces dernières dans la mobilisation de l'Établissement Public Foncier pour l'acquisition des biens.
  • Le ciblage des aides au logement social ou à la rénovation dans les centre-bourgs.
  • La préservation du foncier agricole en limitant l'implantation de logements de fonction, le changement de destination des bâtiments agricoles, et l'implantation d'autres activités.
Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : n.c.
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, . Vous pouvez aussi créer un compte.