4.1.2 Poursuivre l’accompagnement pour l'installation et le développement en bio, en rajoutant des critères d'analyse « PCAET »

Publié 07-07-2021 par intermezzo -

Cible(s) : agriculteurs proches de la retraite, agriculteurs porteurs de projets en agriculture biologique
Objectif(s) :

15 installations ou maintiens d'exploitations agricoles en bio
En privilégiant des systèmes autonomes et diversifés.

Une surface cultivée en bio sera responsable de moins d'émissions de GES (NO2) et de polluants atmosphériques (NH3) puisque les GES liés aux cultures proviennent majoritairement des engrais azotés minéraux et organiques, et que l'agriculture biologique exclut les apports d'engrais de synthèse. Cependant, cette approche à la surface ne rend pas compte des émissions par tonne produite : à productivité équivalente, il n'y a pas à ce jour de références indiquant que le bio serait moins impactant. Ci-dessous est présenté un extrait du rapport du Réseau Action Climat et de la Fondation Nicolas Hulot :

« Agriculture et Gaz à Effet de Serre, Etat des Lieux et Perspectives ».

Rapportées à l'hectare, les émissions globales de GES des systèmes gérés en AB sont plus faibles que ceux gérés en agriculture conventionnelle, principalement les émissions de NO2 grâce à une fertilisation organique, l'utilisation de légumineuses en culture ou en inter-culture, une gestion courte des cycles du carbone et de l'azote, etc., autant de pratiques qui permettent de réduire la fertilisation azotée.

Rapportées à l'unité de matière sèche, les émissions des produits issus de l'AB peuvent être plus importantes car, sous les climats tempérés, les rendements sont moins élevés qu'en agriculture conventionnelle.

Sur la question des rendements, les données ne sont pas unanimes. Selon le rapport de 2009 de la FAO, dans des conditions de contrainte en eau, les rendements en AB peuvent dépasser ceux de l'agriculture conventionnelle. Ils sont généralement plus faibles dans les zones où les écosystèmes ont été malmenés. La résilience des systèmes agricoles biologiques face au changement climatique semblerait ainsi supérieure.

Un consensus semble se dégager concernant le meilleur potentiel de stockage de carbone dans les sols en AB (production d'humus) via différentes pratiques (fertilisation organique, association de cultures, place plus importante de la prairie dans le système, etc.). Ces sols deviennent également moins sensibles à l'érosion, évitant ainsi des pertes de carbone importantes.

En s'interdisant les intrants chimiques de synthèse (pesticides et engrais), l'AB joue aussi sur les émissions indirectes de CO2, et contribue à préserver la biodiversité. »

 

Périmètre de l'action : L'ensemble du territoire ; en fonction des notifcations de la SAFER

Articulation :

Compétence optionnelle pour les actions de soutien, de promotion et de développement de l'agriculture biologique

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

Poursuite de l'action en cours

La Communauté de communes agit en mettant en relation agriculteurs et porteurs de projets, en acquérant du foncier et en proposant des baux environnementaux, ou encore via le dispositif départemental de portage foncier (CD35/Région/SAFER).

Depuis 2012, 12 projets ont ainsi été accompagnés, pour une surface de 100 Ha. A part 2 élevages laitiers, le reste des projets concerne des productions végétales (maraîchage, brasserie, céréales pour boulangerie).

Incidence de l'action

Incidences : légdende

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : Agrobio 35, Terre de Liens, FDCIVAM 35, SAFER, Département, Région Bretagne
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.
  • Budget : Le portage foncier via le Département est privilégié ; cependant, un budget de 360 000 € en investissement est inscrit au cas où une opportunité d'acquisition en propre se présenterait ; le foncier est ensuite rétrocédé au porteur de projet ou mis en location
  • Moyens humains : Service agriculture

Indicateurs

Valeur graphique Nom de l'indicateur
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Nombre)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Nombre
 
Exploitations en bio
-
 
Surface en agriculture biologique
-

Valeur de l'indicateur : Aucune valeur (Ha)

Minimum : n.c.

Maximum : n.c.

Valeur seuil : n.c.

Ha
 
Surface en bio, par nature des productions

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, . Vous pouvez aussi créer un compte.