2.3.1 Produire

Publié 07-07-2021 par intermezzo -

Objectif(s) :
  • Produire l'équivalent de 38 GWh/ an en bois bûche si toute la consommation est relocalisée. Le potentiel de production de bois bûche avec une gestion durable de la ressource est estimé à 45 520 stères soit 76 GWh (étude menée en 2015 sur l'ex Val d'Ille ; estimation doublée pour prendre en compte le territoire élargi).
  • Produire 2 000 tonnes de plaquettes par an pour alimenter les 13 chaufferies prévues d'ici 2030 ; contre 150 tonnes aujourd'hui.
Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

Réaliser des chantiers pour alimenter la plateforme et satisfaire les débouchés locaux

A court terme, l'objectif est de produire 150 à 200 tonnes de plaquettes et 150 stères de bois par an. Cela permettra d'alimenter dans un 1er temps la chaufferie de Guipel qui devrait entrer en fonctionnement d'ici 2020.

La production sera réalisée sur des chantiers issus de l'entretien des espaces verts de la Communauté de communes ; et des espaces verts d'autres collectivités, notamment la Région le long du canal Ille et Rance.

Les chantiers chez les agriculteurs seront poursuivis, cependant leur fonctionnement sera remis en question en 2019 par l'intermédiaire d'une étude menée en interne avec l'aide d'un stagiaire ingénieur. Il s'agira de proposer des améliorations et de mieux valoriser le travail des agriculteurs.

 

Améliorer la qualité des plaquettes produites (mesures d’humidité, suivi de granulométrie)

L'acquisition d'un humidimètre en 2019 sur la plateforme permettra de surveiller le taux d'humidité des plaquettes et des bûches.

Un criblage sera prévu pour les plaquettes.

 

Mobiliser les professionnels du territoire pour augmenter la production et la valorisation locales

Des réunions de concertation ont été menées en amont de la construction de la plateforme et seront à nouveau organisées en 2019 pour impliquer les professionnels du territoire, agriculteurs, propriétaires forestiers, entrepreneurs du bois.

Des formations pour les agriculteurs seront organisées en partenariat avec les organismes de développement agricole.

 

Faire reconnaître la filière bois-bocage locale en partenariat avec Abibois et CBB 35

Il est important de faire reconnaître une flière bois-bocage locale engagée dans une démarche de gestion durable de la ressource pour :

  • se différencier de flières moins regardantes (mais de ce fait plus lucratives) ;
  • garantir la traçabilité de la flière pour assurer sa crédibilité
  • envoyer un signal aux producteurs/ agriculteurs qui les incite à gérer leur patrimoine dans la durée et valoriser les aménités liées à l'entretien du bocage ;

La notion de gestion durable inclut la préservation du fonctionnement hydraulique et des arbres abritant des insectes sacroxyliques remarquables ou des chiroptères (recommandation issue de l'évaluation environnementale).

Cette reconnaissance pourra prendre la forme d'un label. Il s'agira alors de co-construire avec les acteurs de la flière la démarche de labellisation.

Incidence de l'action

Incidences : légdende

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : n.c.
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, . Vous pouvez aussi créer un compte.