2.1.1 Développer 3 projets de grand éolien

Publié 07-07-2021 par intermezzo -

Début du projet Fin estimée Fin effective
n.c. n.c. n.c.

L'objectif est de produire autant d'énergie que le territoire en consomme d'ici 2040 environ.

D'ici 2030, cela équivaut à produire 146,25 GWh/an en plus des 45 GWh/an produits actuellement (référence 2016 hors photovoltaïque - 2015). Soit à tripler la production d'ENR sur le territoire.

Or, depuis 2012, la dynamique de croissance de la production d'ENR est à la baisse. Il s'agit donc de relancer cette dynamique, en développant des projets structurants tout en agissant sur le diffus grâce aux actions présentées dans le chapitre précédent sur la construction durable.

Ces projets seront fondés sur une gestion durable de la ressource mobilisée pour ce qui est de la biomasse, et sur la participation des citoyens.

 

Installer de 9 à 21 éoliennes d’ici 2030 (puissance de 1 à 2,5 MW)

Il n'y a pas de production d'énergie éolienne à ce jour, hormis quelques petites éoliennes disséminées sur le territoire, principalement pour de l'autoconsommation.

Le couloir aérien militaire et l'habitat disséminé rendent diffciles l'implantation de projets. Cependant, 3 zones ont été identifées, en croisant l'ensemble des contraintes techniques et environnementales, pour développer du grand éolien (dans la limite des dérogations qui pourraient être obtenues par rapport au couloir aérien militaire). Par ailleurs, une étude menée par le Pays de Rennes a identifé des zones qui pourraient plutôt accueillir du moyen éolien à terme, si une stratégie d'acquisition foncière était menée.

 

Développer un projet au Nord du territoire (Guipel)

L'ambition serait d'installer sur cette zone de 3 à 5 éoliennes de 2 MW.

Cela représenterait un peu moins de la moitié de l'objectif global fxé pour l'éolien. Les études de pré-faisabilité ont été menées en 2017 et 2018.

Il est prévu de lancer le développement du projet en 2019, sur la base d'une participation citoyenne dès le démarrage.

 

Participer au projet de Sens de Bretagne et relancer le projet de Feins

Des développeurs privés s'étaient impliqués sur le territoire de l'ex Pays d'Aubigné en sécurisant le foncier par la signature de promesses de bail sur 2 zones, l'une située à Feins et l'autre à Sens de Bretagne. Cependant, face à l'impossibilité, à l'époque, d'obtenir une dérogation pour installer du grand éolien dans le périmètre du couloir aérien militaire, les projets n'ont pas été développés, faute de trouver un taux de rentabilité suffsant pour le privé.

Sur la zone située à Sens de Bretagne, un nouveau développeur a repris en 2018 le projet. L'objectif est de se rapprocher de ce développeur pour, entre autres, veiller à ce que la participation citoyenne soit bien intégrée.

Sur la zone située à Feins, le développeur ne semble pas intéressé par la ré-activation du projet. Il est prévu de se rapprocher de ce développeur pour envisager une reprise en main par la collectivité.

Pour atteindre l'objectif fxé à 2030, il faudrait qu'au moins un de ces deux projets puisse entrer en phase de développement d'ici 2020.

Incidence de l'action

Incidences : légdende

Élu(s) référent(s) : n.c.
Coordinateur(s) : n.c.
Partenaires : n.c.
Responsable(s) : n.c.
Budget (en €) : n.c.

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent poster des commentaires. Si vous disposez d'un compte, . Vous pouvez aussi créer un compte.